La pompe à chaleur en complément de l’énergie solaire : la combinaison optimale pour la RT 2012 ?

L’utilisation d’une pompe à chaleur autant pour le système de chauffage que pour la production d’eau chaude sanitaire peut répondre aux exigences de la réglementation thermique 2012 (RT 2012) en répondant à certains critères. C’est principalement le cas du coefficient de performance d’un système de chauffage dont le rendement doit être optimisé au maximum pour respecter au mieux la RT 2012. Le COP est calculé selon un rapport entre l’énergie consommée par la pompe à chaleur et l’énergie obtenue sous la forme de chaleur. Depuis quelques années, la tendance est la production d’eau chaude sanitaire solaire assistée par une pompe à chaleur air/eau, une solution qui associe meilleur de la technologie et très haute efficacité énergétique. Cette solution s’impose comme la combinaison optimale pour la RT 2012.

Système de chauffage et production d’ECS à des niveaux de coûts compétitifs

La pompe à chaleur est la solution par excellence pour assurer en même temps les besoins de chauffage d’une habitation et la production d’eau chaude sanitaire sans augmenter la facture d’énergie. Le principal critère pour réaliser des économies d’énergie est de profiter de l’énergie renouvelable pour le chauffage, l’ECS, l’électricité et autres usagés. Dans le cas d’une pompe à chaleur, le rendement d’un générateur de chauffage se traduit par son coefficient de performance qui doit être supérieur ou égal à 3,4. Pour 1 kW d’énergie électrique consommée, le générateur de chauffage peut produire 3,4 kW d’énergie calorifique. C’est d’ailleurs le seuil fixé pour pouvoir avoir accès à la prime énergie. Mais avec la réglementation actuelle RT 2012, l’objectif est de limiter la consommation d’énergie primaire des bâtiments neufs et d’introduire par la même occasion un haut niveau de qualité énergétique. Elle favorise la maison très basse consommation ou maison à énergie zéro avec la combinaison des deux solutions pompe à chaleur et solaire. Il est même possible de passer de la RT 2012 au BEPOS avec cette solution d’une valeur ajoutée exceptionnelle.

Une solution évolutive pour répondre au BEPOS

Les panneaux photovoltaïques et la pompe à chaleur pour le chauffage et l’ECS sont des installations à double énergie renouvelable, soit une solution extrêmement performante sur le plan énergétique et environnemental. L’installation solaire sera la source d’énergie primaire pour produire l’eau chaude sanitaire, voire pour le chauffage de l’habitation. La pompe à chaleur pourrait devenir l’appoint nécessaire à toute installation solaire. Ce type d’installation assure une très faible consommation énergétique et pourra s’intégrer aussi bien dans le cadre d’une construction à très haute efficacité énergétique que pour des rénovations à très basse consommation. La combinaison de solaire photovoltaïque et pompe à chaleur pourrait même tendre vers le BEPOS (bâtiment énergie positive) et faciliter la conception des bâtiments producteurs d’énergie et autosuffisants en énergie qui respectera la nouvelle réglementation thermique encore en préparation RBR 2020. Mais pour que la performance de l’installation soit cohérente, cette nouvelle réglementation pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire et l’électricité, étant donné que la RT 2012 représentera ultérieurement le minima, la construction doit répondre à certaines exigences en termes d’isolation thermique, de perméabilité, d’inertie thermique des structures, de conception bioclimatique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *