L’histoire du chauffage : du feu de camp à l’aérovoltaïque

L’homme a besoin de boire, de manger et de dormir : ce sont ses trois besoins les plus primaires, et de ce fait, les plus importants. Pourtant, il existe un autre besoin primordial : se chauffer. L’une des premières découvertes de l’homme, le feu, correspondait d’ailleurs à ce besoin indispensable, et en termes de chauffage celui-ci a fait des progrès considérables, utilisant toutes sortes de techniques. Du feu de caverne en passant par la chaudière à vapeur, des entreprises comme SOLECO France (solution eco energie) proposent aujourd’hui des moyens de chauffage innovants comme l’aérovoltaïque. Mettez-vous bien au chaud, et remontons dans le temps ensemble pour découvrir l’histoire de cette fascinante évolution.

Les prémisses du chauffage : le feu

Comme nous l’avons évoqué précédemment, c’est avec l’invention du feu qu’est né le concept d’une source de chaleur autour de laquelle les hommes se réunissent. Les archéologues datent l’invention du feu à 790 000 ans avant Jésus-Christ sur les rives du Jourdain. Les flammes ont pendant longtemps été recueillies sur des arbres enflammés par la foudre puis entretenues, mais la découverte des moyens d’allumer un feu sur commande grâce à des silex ou à des morceaux de bois a permis à l’homme de faire de grandes avancées. Celui-ci a pu faire cuire sa viande, lui permettant ainsi de baisser son temps de digestion et de gagner en énergie, de faire fuir les animaux sauvages et bien sûr, de se chauffer la nuit et lors des périodes de froid. Et le feu est resté, pendant très longtemps, le moyen principal de se chauffer. Les Grecs ont ainsi mis en place de savants systèmes de chauffage au sol, les hypocaustes, qui faisaient circuler la chaleur sous des dalles surélevées pour l’occasion. Puis sous l’ère gallo-romaine apparaissent les cheminées dont le conduit central en brique diffuse de la chaleur dans la maison. Encore aujourd’hui, cheminées et poêles à bois sont des composantes essentielles de nos vies, améliorées par des équipements plus modernes comme les poêles à granulés ou les inserts. Le mot foyer désigne d’ailleurs à la fois le feu et la maison, ce qui nous montre bien l’importance de cet élément.

 

Le développement de moyens modernes

 

Les premiers systèmes de chauffage un peu plus moderne à faire son apparition sont les chaudières à vapeur, rapidement remplacé par un système de chauffage central eau chaude, mais celui-ci reste une installation marginale et réservée à des particuliers aisés. Le premier est d’ailleurs très ancien puisqu’il date de 1877 au château du Pecq ! Pourtant il ne sera généralisé que dans les années 30. Avec le temps et l’apparition de combustible comme le fioul et le gaz apparaissent des moyens de chauffage plus modernes. Le chauffage central se démocratise ainsi de plus en plus dans les années 50 et se voit compléter par l’apparition des radiateurs qui permettent de régler la chaleur : un vrai gain de confort. En 1960 se développe ensuite le chauffage électrique, propulsé par la suite par la hausse de prix du pétrole en 1970.

 

Prise de conscience et innovation

C’est dans les années 90 que surgit une prise de conscience environnementale et que se développent les énergies renouvelables : les hommes ne s’inquiètent plus seulement de leur confort, mais également de celui de la planète. Outre l’installation de barrage hydraulique et de champs d’éoliennes, l’installation de panneaux solaires se développe notamment chez les particuliers : cette énergie issue du soleil permet de consommer de l’électricité à moindre coût, et même de réaliser des bénéfices via la revente à EDF. Des moyens de chauffages innovants ont également été mis en place comme les pompes à chaleur, qui absorbent les calories présentes dans les éléments naturels afin de les transformer en chaleur, ou la géothermie, qui utilise la chaleur de la terre comme un moyen de chauffage. Récemment, une innovation très intéressante est également venue compléter ce panel de nouvelles technologies : l’aérovoltaïque. Ces panneaux solaires d’un nouveau genre transforment les rayons du soleil en énergie, mais stockent également sa chaleur afin de la distribuer dans l’ensemble de la maison, permettant ainsi de bénéficier du meilleur du solaire. Grâce à un système de pompe, la chaleur est redistribuée harmonieusement dans la maison, et peut se stocker afin d’en bénéficier au moment opportun ! Une véritable révolution dans le milieu du solaire, qui gagnerait à se moderniser.

Du feu de caverne aux technologies solaires, il n’y a donc qu’un pas de quelques milliers d’années. Les technologies de chauffage semblent évoluer avec leur temps, et un rebond vers des outils plus propres semble en effet indispensable aujourd’hui. Des entreprises comme SOLECO France (Solution Eco Energie) s’engagent donc dans cette démarche, en proposant des innovations comme l’aérovoltaïque, qui sont à la fois bénéfiques pour l’homme et pour la planète.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *